Nos centrales électriques

Centrales hydroélectriques

Les centrales hydroélectriques produisent une grande partie de l'énergie renouvelables que génère CEZ. Pour l’entreprise, la production d'énergie à partir de sources d'eau présente de nombreux avantages sur les plans environnementaux, énergétiques et économiques.

Au plus près des besoins du système énergétique, la production peut être régulée de manière souple afin de fournir toute l’énergie nécessaire durant les pics de consommation. Les stations de pompage fonctionnent comme des batteries qui permettent de réguler efficacement l’énergie produite aux heures de faible demande.

CEZ exploite 46 centrales hydroélectriques réparties en République tchèque, Turquie, Roumanie et Pologne, pour une puissance totale installée de 2,325 MW (dont 97 % sont issus de grandes centrales hydroélectriques).

République tchèque

A l'exception des centrales de Dalešice et Dlouhé Stráně, toutes les principales centrales hydroélectriques se trouvent sur la rivière Vltava. Leur capacité totale dépasse 1900 MW. Elles représentent donc plus de 17 % de la puissance totale installée de CEZ.

  • 3 stations de pompage : 1170 MW
  • 25 petites centrales hydroélectriques : 67,3 MW
  • 7 centrales à accumulation : 723,9 MW

Pologne

  • 2 petites centrales hydroélectriques : 2,5 MW

Roumanie

  • 4 centrales hydroélectriques : 22,0 MW

Turquie

  • 7 centrales hydroélectriques : 288,9 MW 

Energie solaire

L'énergie solaire est pratiquement disponible de manière permanente. L’électricité générée n’impacte aucunement le climat et les systèmes solaires peuvent être simplement installés et raccordés au réseau.

CEZ exploite 13 centrales électriques à l'heure actuelle, pour une puissance totale installée de 130 MW en République tchèque et en Bulgarie. 

Biomasse et biogaz

Les centrales biomasse sont en mesure de générer de l'électricité à la demande. Elles permettent l’approvisionnement en énergie dans les périodes de pics et servent quotidiennement à équilibrer les oscillations sur les marchés de l'électricité.

CEZ exploite en République tchèque et Pologne des établissements de production incinérant de la biomasse pure pour une puissance totale de 110 MW.

Les centrales biogaz en République tchèque représentent 0,5 MW supplémentaires de puissance installée. En Bulgarie, une centrale biogaz d’une capacité de production de 2 MW est en construction. 

Éoliennes

Le développement actuel de l'énergie éolienne offshore l’inscrit comme la principale énergie renouvelable de demain. Elle s’appuie sur le vent, durablement présent dans les endroits appropriés, elle représente une surface bâtie réelle restreinte et ses coûts d'investissement ne cessent de baisser. CEZ exploite 14 fermes éoliennes pour une puissance totale installée de presque 720 MW.

CEZ bénéficie d’une expertise technique solide dans le domaine de l'énergie éolienne offshore : la société exploite la plus grande ferme éolienne offshore d’Europe, dix parcs éoliens en Allemagne, deux centrales éoliennes en République tchèque et est associée à la planification de divers projets éoliens en Pologne.

Roumanie

La société CEZ exploite la plus grande ferme éolienne offshore d’Europe dans le site de Fantanele-Cogealac en Roumanie. Elle compte une superficie de 7200 ha et comporte 240 éoliennes de type GE 2.5xl pour une puissance totale installée de 600 MW. Hautes de 100 m et possédant des rotors d’un diamètre de 99 mètres, les éoliennes innovantes de cette ferme produisent chaque année de l'électricité pour plus d'un million de foyers roumains.

Allemagne

En Allemagne, CEZ entretient dix centrales éoliennes (53 centrales éoliennes) d'une puissance totale installée de presque 135 MW. Nos éoliennes génèrent plus de 280 GWh d'électricité par an et couvrent donc ainsi la consommation électrique d’environ 120 000 foyers. 

Centrales conventionnelles

Le portefeuille diversifié de centrales électriques (sources d'énergie renouvelables, centrales à gaz en cycle combiné et centrales, nucléaires et à charbon) permet une réactivité opérationnelle aux besoins du marché, pour lequel CEZ peut proposer des services fiables et à la demande.

Le but à long terme de la société CEZ est de parvenir à une production neutre en charbon avant 2050. A court terme, la combustion de charbon doit tenir un rôle d'élément complémentaire dans le système énergétique. Les sources d'énergie renouvelables et les productions décentralisées joueront dans ce système le rôle le plus important.

Par ces objectifs, CEZ suit les conclusions de la Conférence sur le climat de l'Organisation des Nations Unies à Paris (COP 21), pour une réduction des émissions de CO2 de 46 % avant 2020 (par rapport à 2001). 

Centrales à gaz à cycle combiné

CEZ Group a pleinement conscience de la nécessité d’une diversification des sources d'énergie et en fait une priorité. Par conséquent, l’entreprise prend part à la planification et l'instauration de nouvelles sources hautement efficaces utilisant le gaz naturel et les vapeurs en cycle combiné. La société exploite deux centrales à cycle combiné : à Počerady en République tchèque pour une puissance totale de 845 MW et un rendement de 58,3 % ainsi qu’à Egemer en Turquie (puissance 872 MW, rendement 57,9 %). 

Centrales au charbon

Le secteur de l'énergie tend à une forte décentralisation, qui est fondée en grande partie sur les sources renouvelables. Dans un horizon à moyen terme, il faut ici toutefois des capacités conventionnelles pour une transition en douceur pour que soit garantie la sécurité des livraisons. CEZ est sûre que la production d'électricité issue du charbon couvrira ce laps de temps et que de nombreuses centrales modernes rénovées ou nouvelles centrales au lignite devront rester en service en tant que technologie de relais.

CEZ prévoit de remplir la promesse d'une baisse des émissions de CO2 grâce à la mise hors service d'anciennes centrales au lignite dans les années à venir, mais pas plus tard qu'en 2025. Cela entraînera une baisse des émissions de CO2 d'environ 40 pour cent, tandis que 70 pour cent de la production d'énergie peuvent être gardés. Jusqu'en 2040 ou 2050, seules les centrales récemment modernisées de Tušimice, Prunéřov et Ledvice et, selon les besoins, les centrales à gaz pourront produire de l'énergie avec une efficacité maximale.

Abandon graduel du charbon

Conformément à la stratégie énergétique tchèque, CEZ a commencé à diminuer la production à partir de lignite tchèque, dans le but de réduire de manière considérable l'exposition au charbon.

À côté de l'exploitation minière actuelle, ce plan définit aussi la durée de vie des centrales existantes et leur durée de vie restante. La stratégie prévoit la disparition complète du charbon comme source d’énergie. Elle est l’aboutissement de discussions entre toutes les parties prenantes et fournit une base solide aux décisions d'investissement sur le long terme, tout en répondant aux problèmes sociaux et environnementaux.

Les onze centrales électriques classiques de CEZ en République tchèque se trouvent à proximité immédiate de zones d'extraction du charbon au Nord et au Nord-Ouest de la Bohême.

La quasi-totalité du charbon comburé par CEZ provient des établissements de Severočeské doly en Bohême du Nord, et font partie du groupe CEZ. Dans le cadre d’e son programme d’extraction responsable, CEZ a investi dans des mesures de protection contre la poussière et le bruit afin de minimiser l'impact négatif de l'extraction de charbon sur l'environnement et la population. Le programme prévoit également la remise en culture des sites abandonnés, champ de compétences historique de l’entreprise.

CEZ est responsable de la construction de la nouvelle centrale à haut rendement de Ledvice, constituée d’un bloc d'un rendement de 42,5 % et d'une puissance de 660 MW. 

République tchèque

  • 9 centrales à lignite ou centrales à charbon et de cogénération : 6.192 MW

Pologne

  • 2 centrales à charbon : 678 MW

Total: 6.870 MW

Centrales nucléaires

Pour garantir la sécurité des livraisons et un soutien aux technologies à faible intensité de carbone, CEZ exploite deux centrales nucléaires en République tchèque. La centrale nucléaire de Temelín produit de l'énergie électrique dans deux réacteurs à eau sous pression, celle de Dukovany est composée de quatre réacteurs à eau sous pression, chacun d'une puissance électrique de 510 MW.

République tchèque

  • 2 centrales nucléaires : 4290 MW